Voler à deux

Voler à deux est une des plus belles manières de découvrir le monde du parapente.

L’atterrissage se fait, comme le décollage, sous la forme de quelques pas. Vous voici alors de retour sur terre, avec souvent une seule envie… y retourner !

Qui peut voler en parapente ?

Le parapente est accessible à tout le monde. Aucune aptitude physique spécifique n’est exigée.

Les enfants peuvent-ils aussi voler ?

Bien sûr ! Il est important que le choix de voler vienne d’eux-mêmes ; ils ont d’ailleurs souvent moins d’appréhension que leurs parents. Une autorisation parentale est requise pour les moins de 14 ans.

Qui est pilote de biplace ?

En Suisse, les pilotes de biplace doivent détenir une licence professionnelle pour voler avec des passagers. Cette formation est dispensée par la FSVL (Fédération Suisse de Vol Libre). Elle inclut plusieurs examens théoriques et pratiques qui sont validés par l’OFAC (Office fédéral de l’Aviation Civile). Cette formation complète assure un niveau élevé de compétences, et par là garantit au passager sécurité et confort durant son vol.

Est-il possible d'essayer de piloter soi-même ?

C’est tout à fait possible ! Si les conditions de vol sont calmes et le permettent : prenez les commandes, suivez les instructions du pilote et… devenez pilote de parapente pour un instant !

J'ai le vertige, est-il possible de voler quand même ?

Bien sûr ! En vol, le fait de ne pas avoir de lien direct avec le sol coupe l’effet du vertige. Les personnes sujettes au vertige sont bien souvent étonnées de ne pas le ressentir en vol. 

Y a-t-il une limite de poids pour voler ?

Le matériel de biplace est prévu pour deux personnes. Il permet d’emporter des passagers jusqu’à 120 kg. Pour les personnes de forte corpulence, il est important de nous aviser. Nous pourrons alors optimiser les conditions de vent en adaptant l’heure du décollage.

Le parapente est-il dangereux ?

Non, le parapente n’est pas un sport dangereux. Durant les périodes de beau temps, plusieurs milliers de vols se font par jour en Suisse. C’est un sport en plein essor qui tend à se populariser. Même la Confédération suisse lui a fait honneur en intégrant un parapentiste sur le nouveau billet de 50 chf ! Tout comme la randonnée ou l’escalade, le parapente n’est d’ailleurs pas considéré comme un sport à risque par la SUVA.   

Ais-je besoin d'une assurance spéciale pour voler en biplace ?

D’ordinaire, non. Etant donné que la SUVA ne considère pas la pratique du parapente comme un sport à risque, la plupart des assurances accidents suisses couvrent le vol en parapente. Les pilotes sont au bénéfice d’une assurance responsabilité civile mais le passager doit, lui, être détenteur d’une assurance accident.

Peut-on prendre des photos en vol ?

Il est possible de faire des photos en vol avec votre appareil mais uniquement si les conditions de vol le permettent. Le risque de chute d’objet est important. Soyez sûr de pouvoir attacher votre appareil avec un leash. Si vous désirez un souvenir de votre vol, nous vous recommandons de prendre l’option photos et vidéos. Les pilotes sont équipés de Gopro montées sur une perche. Celles-ci permettent de faire de magnifiques images en haute définition que vous pourrez partager avec votre familles et vos amis.

Que dois-je emporter pour voler ?

De bonnes chaussures (montantes de préférence), une veste coupe-vent et des lunettes de soleil.

Faites le pas !

 

Envolez-vous avec un professionnel du vol en tandem.